Accueil

Ça se passe chez nous

  • Voyage en Misarchie au Mas d'Azil

    Vendredi 15 Février à 19h au bistrot Capuche Béret situé au Mas d'Azil (sur la place du marché, à côté de l'office du tourisme)

    Rencontre avec Emmanuel Dockes, et discussion autour de ses propositions d'organisation d'une misarchie, rassemblées sous la forme d'un roman dans Voyage en Misarchie.

    Misarchie. n.f. : régime dont le principe est une réduction maximale des pouvoirs et des dominations. 

    Pour ceux qui veulent manger sur place, un repas simple sera cuisiné par nos soins ! Et pour boire, il y aura tout ce qu'il faut au bar !

     

     

     

    Lire la suite

  • Projection Vendredi 8 Février

    Vendredi 8 Février à 19h, le Bleu du Ciel devient cinéma, pour projeter un documentaire :

     

    Sur la route d'Exarcheia

     

     

    Lire la suite

  • Nuit de la lecture

    Venez donc partager des lectures au Bleu du Ciel !

    En première partie, je vous propose une lecture d'une nouvelle du grand Kafka, pleine de sens qui partent dans tous les sens : « Joséphine la chanteresse ou le peuple des souris ». Cette lecture sera accompagnée de notes qui partiront aussi dans tous les sens, celles de la guitare de mon ami Nico.

    Pour la deuxième partie (à partir de 20h environ), librairie espagnole ! C'est comme une auberge espagnole, mais avec des textes : chacun apporte les textes qu'il veut partager, spécialités maison ou découvertes récentes, rares et exquis ou simplement nourrissants, apportez ce que vous voulez.

    D'ici là, portez-vous bien !

  • Lecture participative

    MERCREDI 17 OCTOBRE à 18h00, Dominique Despierre, comédienne et conteuse, propose une lecture participative :

    MYRIAM OU LES METAMORPHOSES DU DESIR

    Durée environ 1h30. Entrée libre.

    Public à partir de 15 ans.

    D'après le roman de Jean Yves Leloup : « Une femme innombrable ».

     

     

     

     

    Lire la suite

Nous avons aimé

  • L'Insolente, dialogues avec Pinar Selek

    Je ne saurais mieux résumer ce livre que ne le fait la 4ème de couverture, car il est extrêmement compliqué de condenser en quelques lignes la présentation de la femme incroyable qu'est Pinar Selek. Elle-même défend la complexité de la vie et la nécessité de ne pas cloisonner, hiérarchiser, prioriser les luttes, la vie sociale, la vie intime, l'individu, l'humanité. L'axiome de Robert Antelme : "Ne retrancher personne de l'humanité" lui correspond parfaitement, à quoi il faudrait ajouter : ne sacrifier aucune des possibilités de l'existence, puisqu'en dehors des luttes politiques, l'amitié, l'amour, la littérature, la nature, ont tenu une place essentielle. Voici donc ce qui est écrit au dos du livre :

    Lire la suite

  • Portraits : Emily Dickinson et Marina Tsvetaieva

    Le Manifeste Incertain 7 de Frédéric Pajak mérite d'être lu et offert pour bien des raisons. L'objet d'abord est très beau : sur un papier à grain épais, l'auteur a illustré son texte de dessins à l'encre de Chine parfaitement accordés avec les vies des deux poètesses qui en sont le sujet. Le livre se compose de trois parties : une biographie succinte de l'américaine Emily Dickinson (1830-1884), un bref récit du voyage de l'auteur en Russie sur les traces de Marina Tsvetaieva (1892-1941), puis une biograpie détaillée de la vie extrêmement difficile de celle-ci. Quel rapport entre ces deux poètesses ? Frédéric Pajak écrit : "Toutes deux n'ont jamais douté de leur art, malgré leur isolement, la censure ou l'indifférence. Parce qu'elle ne savent s'accomoder des convenances de cet art, elles s'efforcent de le réinventer, chacune à sa façon". "Enfin, toutes deux ont autre chose en commun, et pas des moindres : une foi absolue en la postérité de leurs oeuvres. Au plus terrible de leur solitude, elles savent que leurs poèmes traverseront le temps et passeront les frontières. Ils seront lus et récités bien après leur mort. Parce qu'ils sont, de toute évidence, éternels."

    Lire la suite

  • Zwing Time

    Zadie Smith nous propose à nouveau un roman moderne et intelligent. Si elle aborde des questions sociales, comme l'immigration, les classes sociales, la situation des femmes, elle le fait vraiment en romancière, en incarnant ces problématiques dans des personnages complexes et subtils, sans imposer de conclusions ni de leçons. Zadie Smith maîtrise à merveille l'art du portrait : incisif et souvent cruel pour les personnages secondaires, denses et tortueux pour les principaux. D'ailleurs, on peut résumer ce roman à un long portrait croisé : la destinée de deux personnages féminins, très liées dans leur enfance par leur passion pour la danse. La vie les éloigne, leurs parcours respectifs apportent à chacune leur lot d'espoirs et de déceptions, de plaisirs et de souffrances.

  • Beautés de la rue

    Ce roman est tellement magnifique qu'on se sent tout démuni pour en parler, comme on se sentirait tout pétrifié dans notre mélancolie occidentale si l'on croisait en vrai ses deux héros, Melone et Trouvaille, enfants des rues de Port au Prince, pleins de malice et d'énergie. La langue de René Philoctète est impressionnante de créativité, sa poésie n'apparait pas comme une fin, mais un moyen très spontané de décrire les mille facettes de cette capitale des Caraïbes. Evelyne Trouillot a écrit pour ce roman une préface tellement juste que je préfère lui céder la parole : "

    « Le roman inédit de René Philoctète expose un Port-au-Prince de l’après dictature et de la montée au pouvoir d’Aristide : le Port-au-Prince des miséreux, des culs-de-jatte, des aveugles qui habitent sur le parvis des églises ; le Port-au-Prince de la Saline et des enfants qui s’aiment derrière les piles de fatras ; le Port-au-Prince tenu par les hommes du Général et celui de l’ascension du prêtre et futur président. Si Jacques Roumain dépeint la misère de Fonds-Rouge, c’est à celle des grandes villes que s’attaque Philoctète, la misère “qui encrapule, rapetisse, abrutit”. Roman téméraire qui a réussi son pari de montrer des sentiments humains admirables chez des êtres que la société n’associe pas à ce qui est beau et grand.

     

    Lire la suite

Vous trouverez aussi sur nos tables

Évènements à venir et contact

Librairie Le Bleu du Ciel
15, rue Victor Hugo
09100 PAMIERS
France

Téléphone : 05 61 60 02 79

Formulaire de contact