Accueil

Ça se passe chez nous

  • Le conte comme aération mentale

    Vous connaissez Nasr Eddin Hodja ? Héros légendaire qui aurait vécu en Turquie au XVIIIè, il est connu dans tout le monde musulman comme l'incarnation même de l'irrévérence...

    Nous publierons régulièrement certaines de ses paroles sublimes et idiotes !

    "Une nuit, Nasr Eddin se décide à aller voler quelques légumes dans le jardin de son voisin. Ce n'est pas la première fois et celui-ci, arrivant à l'improviste, surprend le Hodja en flagrant délit.

    -La honte sur toi, Nasr Eddin ! Cette fois-ci, tu ne pourras pas prétendre que tu ne pénètres pas de nuit chez moi !

    -Tu ne vois pas le vent qu'il fait ? répond Nasr Eddin. C'est à cause de lui si je suis dans ton jardin : il m'a emporté, bien malgré moi, et m'a jeté ici.
     

    Lire la suite

  • La poésie comme excursion

    Jacques Prévert a écrit un jour ou le lendemain ce drôle de petit poème :

                               En ce temps las

            ... Et presque tout cela se passait aujourd'hui,

    c'est-à-dire, comme toujours, dans le temps.

           Et tous suivaient celui qui criait : "En avant!"

            Et puis, soudain, ce ne fut ni n'était aujourd'hui,

    hier soir ou demain matin, on entendit un autre cri :

           "En après !"

           C'était, venant d'une autre espèce d'impasse

    d'espace, une voix d'enfant, la voix joyeuse et folle

    d'un hors-la-loi du temps.

  • La poésie comme excursion

    En ces temps de confinement, puisque nos corps sont enfermés, laissons nos âmes vagabonder ...

    Aujourd'hui, un court poème du génial poète grec Cavafy

    ADDITION

    Si je suis heureux ou malheureux, je ne me pose pas la question.

    La seule chose à laquelle je pense toujours avec joie -

    c'est que dans la grande addition (leur addition que je déteste)

    avec tous ses chiffres, je ne figure pas, moi,

    comme une unité parmi les autres. Dans le total,

    je n'ai pas été compté. Et cette joie-là me suffit.

    (Février 1897)

  • Morceaux choisis du singe, samedi 21 Mars à 19h

    Les éditeurs de la maison d'édition de Massat Les 3 Chaises nous proposent une lecture d'un recueil de nouvelles intitulé "Morceaux choisis du singe", écrit par Michel Francesconi, qui sera également présent. Ce recueil compte cinquante cinq histoires courtes où l'agilité, l'humour et la finesse du singe dessinent quelques tableaux de nos vies.

    C'est Samedi 21 Mars, à 19h, au Bleu du Ciel, l'entrée et la participation sont libres.

    Lire la suite

Nous avons aimé

  • Roman pour adolescent-e-s MAGIQUE !

    Très très difficile de résumer ce roman, car la magie, ça se vit, ça ne se raconte pas ! Si quelqu'un vous raconte un tour de magie qu'il a vu, vous n'en ferez sans doute pas grand cas : car il faut le voir de ses yeux pour que la magie opère ... Il en est de même pour ce roman de la nigérianne Nnedi Okorafor, qui met en scène une jeune fille albinos qui découvre peu à peu sa vraie nature de Léopard. Les Léopards sont des créatures naturellement dotées du pouvoir de manipuler le juju, la magie/sorcellerie, mais ils doivent apprendre et travailler pour progresser dans ce domaine et devenir de plus en plus puissants.

    Lire la suite

  • Petite soeur, mon amour

    "Petite soeur, mon amour" de Joyce Carol Oates est inspiré d'un fait divers tragique américain datant de 1996, qui n'a jamais été élucidé mais qui a fait le miel des tabloïds pendant des années. Dans le roman, les faits sont les suivants : dans une famille américaine aisée où grandissent deux enfants, la cadette, dès l'âge de 4 ans, entame une carrière fulgurante de patineuse sur glace. Toute la famille accède dès lors à une petite notoriété, qui devient une célébrité nationale lorsque la petite championne est assassinée dans la cave de la maison familiale sans que le meurtre soit jamais expliqué ni le meurtrier retrouvé. L'enquête connait de multiples rebondissements, parmi lesquels les inculpations des membres de la famille puis celle d'un pédophile local. Bien entendu, l'interêt du roman de Joyce Carol Oates va bien au-delà de l'enchaînement de ces faits sordides...

    Lire la suite

  • Construire un feu

    Un homme avec son chien marche sur une route dans le grand Nord canadien par un froid qu'on a du mal à se représenter dans nos contrées tempérées. On lui a pourtant bien dit qu'en deçà de -50°C un homme seul ne pouvait faire la route qu'il s'apprêtait à faire... Mais l'homme est orgueilleux, et il méprise les recommandations des prudents. Pourtant, quand un faux pas le place en danger de mort et que sa survie tient à une seule chose, parvenir à construire un feu, il regrette son caractère bravache et admet en lui-même qu'il vaut mieux affronter le danger à plusieurs...

     

    Lire la suite

  • Le coeur est un chasseur solitaire

    "Le coeur est un chasseur solitaire", quel titre sublime, n'est-ce pas ? Et le roman est à la hauteur du titre prometteur. Ambiance sud des Etats Unis, dans les années 30, en milieu rural, donc pauvre. Autour d'un personnage central de sourd muet plutôt anodin gravitent comme des satellites quatre personnages aux caractères bouillonnants : Mick, l'adolescente rebelle obsédée de musique classique bien que sa condition sociale l'en éloigne tout à fait, le docteur Copeland, saint homme un peu amer au crépuscule de sa vie, car il a toujours oeuvré à soigner et instruire ses compatriotes nègres dans l'espoir d'un soulèvement qui n'est jamais venu, Jack, le vagabond alcoolique qui se veut prophète des idées communistes mais dont le caractère tempétueux l'isole où qu'il aille, et le bon Biff, hôtelier au grand coeur, qui ne sait expliquer lui-même pourquoi il aime tant les marginaux de toutes sortes, et qui les accueille avec une bonté sans mesure dans le bar-restaurant qu'il tient...

    Lire la suite

Vous trouverez aussi sur nos tables

Évènements à venir et contact

Librairie Le Bleu du Ciel
15, rue Victor Hugo
09100 PAMIERS
France

Téléphone : 05 61 60 02 79

Formulaire de contact