Memoires de rose

Mémoires de roses Jeudi 21 Juin à 18h

Rencontre avec Sylvie Sundberg et son livre intitulé Mémoires de roses. Ce très bel ouvrage évoque la fleur « la plus intimement liée à l'activité humaine » sous de nombreux aspects : symboles et croyances, inspirations artistique, usages pratiques en médecine, cuisine, parfumerie, culture et exploitation (sans oublier les dégâts sociaux et écologiques de sa culture intensive en Afrique : il n'y a pas que du rose). La rose à travers les époques, et à travers les continents : c'est un ouvrage particulièrement riche que Sylvie Sundberg a écrit et mis en page avec de nombreuses illustrations, et nous sommes ravis qu'elle vienne le présenter au Bleu du Ciel (rien de tel que le mélange des couleurs). Nous lirons des textes, discuterons, dégusterons, et puisque c'est le 21 Juin, il y aura une petite surprise musicale (voir "lire la suite"). Toutefois, c'est seulement une avant-soirée, et si vous avez ensuite d'autres projets pour la plus longue journée de l'année, c'est tout à fait compatible !

 

 

Cher visiteur curieux, voici la présentation de la surprise musicale !

Avez-vous déjà entendu chanter une plante ? C’est quelque chose de très troublant, et de très émouvant.
Il ne s’agit pas de magie mais de l’aboutissement d’une rencontre exceptionnelle entre chercheurs, musiciens, informaticiens et pépiniéristes, initiée par Jean Thoby.
Grâce à un boitier fabriqué par Solera, en Italie, après de nombreuses années de recherche se basant sur les travaux du physicien Joël Sternheimer, nous sommes à présent en mesure d’écouter le chant des végétaux.
Une sonde est placée au niveau des racines, un capteur est placé au niveau des feuilles, puis ces 2 sources sont reliées à un boitier qui capte les oscillations et les vibrations électriques et qui transcode les ondes émises par la plante sous forme de notes de musique en des fréquences audibles par notre oreille humaine (76 octaves en dessous) et la mélodie de la plante s’élève depuis l’ordinateur relié au boîtier.
« En fait, nous ne faisons qu’utiliser la structure vibratoire de la plante, explique le botaniste. Comme pour tout organisme vivant, la croissance engendre un courant électrique. Nous captons la différence de potentiel existant entre les racines et les feuilles, une boîte électrique les transforme en sons, ce qui crée une musique que tout le monde peut entendre. »
Pépiniériste et Paysagiste de profession, botaniste et chercheur par passion, Jean Thoby nous apporte la preuve que les plantes sont capables de s’exprimer. Leur chant n’est pas seulement l’expression de la sensibilité, elle est la preuve des harmonies naturelles qui peuplent notre environnement.
Armé d’un boîtier qui transforme en sons les ondes des plantes, Thoby entame avec elles un dialogue surprenant et magique... Il ouvre une voie nouvelle mélangeant plusieurs spécialités, l’hortithérapie, et la phytoneurologie principalement, en créant ainsi un nouveau métier, celui de Musiniériste ! ce qui signifie cultiver des plantes pour en avoir les sons.
Jean Thoby a donné des centaines de conférences à Gaujacq, en Suisse, en Angleterre et là où  son équipe est invitée. Une première tournée Française en 2016 l’invitera au festival de Jazz de Paris et autour du festival de Marciac puis, du 27 au 28 Mai 2017 au 1er Festival international de musique émise par les plantes, au Parc Floral de Paris.
Liens utiles :
https://www.pepiniere-botanique.com
http://spirit-science.fr/doc_humain/ADN4musique.html.