Odyssee genes

Histoire de l'humanité

Certaines personnes ont un métier vraiment extraordinaire : c'est le cas d'Evelyne Heyer, qui est chercheuse en anthropologie génétique. Avec ses collègues, ils se posent des questions comme : quand les hommes ont-il quitté l'Afrique pour migrer au-delà ? Quel chemin a pris Sapiens pour coloniser l'Asie ? Pourquoi les habitants de la Terre de Feu découverts par Magellan en 1520 avaient une endurance exceptionnelle au froid ? Pour répondre à ces questions, ils organisent des missions de recherche sur le terrain, et après analyse au laboratoire des données récoltées, ils parviennent à y répondre !

Ce livre de vulgarisation scientifique rassemble les connaissances actuelles sur les itinéraires de migrations des peuples humains depuis 7 millions d'années, des connaissances toutes fraîches puisqu'elles sont le fruit d'une science nouvelle : l'anthropologie génétique. Le livre est extrêmement bien construit, car il mêle explications scientifiques et anecdotes de terrain, pour le plus grand plaisir du lecteur. Le terrain est en effet essentiel, car si l'analyse des données se fait à Paris, il faut bien recueillir les échantillons, et pour cela convaincre des populations très éloignées de la science de laboratoire de venir cracher dans une éprouvette ! Et il faut beaucoup d'échantillons pour faire des données crédibles. Il faut donc savoir lever toute défiance en expliquant le projet de recherche. Parfois, il faut monter une équipe diversifiée pour multiplier les compétences : par exemple, pour travailler sur la question "Les peuples se sont-ils brassés plutôt selon la proximité géographique ou linguistique ?", l'équipe montée comptait un linguiste, pour se rendre en Asie centrale où vivent des populations parlant des langues de familles linguistiques différentes. Quelques autres questions parmi toutes celles auxquelles répond partiellement Evelyne Heyer : comment s'est diffusée la révolution néolitique (avec l'apparition de la poterie et de l'agriculture notamment) ?  Par la diffusion des objets ou la migration des hommes ? Comment s'est faite la "conquête" de l'Australie, et d'où étaient originaires ses premiers habitants ? L'analyse génétique des différents peuples pygmées, qui sont éloignés géographiquement les uns des autres et n'ont pas de relations entre eux, montre une très grande disparité, plus grande qu'entre des européens et des asiatiques d'aujourd'hui. Comment se fait-il dès lors qu'ils aient une culture aussi proche les uns des autres ? Viennent-il tout de même d'un même peuple d'origine ?